hollande personne agéeAujourd’hui le Président François Hollande  fête ses trois ans à l’Elysée avec les jeunes. Pourquoi ne l’a-t-il pas fêté aussi avec des retraités? Certes 78% des seniors jugent de façon négative le bilan des trois ans de François Hollande à l’Elysée mais il est encore temps de s’intéresser et de prendre en considération les 16 millions de retraités. Si la priorité de François Hollande a toujours été la jeunesse, quel bilan  les retraités peuvent-ils tirer de ces trois années passées ?

Il faut savoir qu’en 2012, au premier tour 31% des retraités ont voté pour François Hollande, 37% pour Nicolas Sarkozy et 11% pour Marine Le Pen. Au second tour, les plus de 60 ans ont voté à 58% pour Nicolas Sarkozy contre 42% à l’actuel Président.

Alors pourquoi 78% des seniors sont-ils mécontents du bilan de François Hollande? Ce chiffre est inférieur de 3 points par rapport à l’ensemble des français, c’est une légère satisfaction pour notre Président.

En 36 mois, qu’a fait François Hollande pour les retraités ?

A son actif, on peut noter la réforme des retraites qui a permis que tous les salariés qui ont commencé à travailler avant 20 ans et qui ont toute leur durée de cotisation nécessaire pour une retraite à taux plein pourront partir à la retraite à 60 ans. L’autre volet est moins favorable car il prévoit un passage progressif à quarante-trois annuités de cotisation d’ici à 2035 et la création d’un compte pénibilité.

Autre point positif, le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement adopté au Sénat le 19 mars 2015 prévoit que “l’État doit garantir l’équité entre les personnes, quel que soit leur lieu d’habitation et leur degré de fragilité ou de perte d’autonomie”. Cette loi entrera en vigueur le 1er janvier 2016 et comporte une revalorisation de l’Allocation personnalisée à l’autonomie qui couvre une partie des dépenses d’aide à domicile de près de 700.000 personnes âgées. D’autre part, 140 millions d’euros seront consacrées à des mesures de prévention concernant la perte d’autonomie.

Cependant, le bilan pour les retraités de l’action de François Hollande n’est pas toujours “rose”. Les seniors ont fait l’objet de mesures fiscales ciblées qui nuisent gravement à leur pouvoir d’achat. En effet, en trois ans 4,91 milliards d’euros d’impôts supplémentaires ont été spécifiquement affectés aux retraités: taxe 0,3% sur toutes les retraites pour financer la loi sur le vieillissement, fiscalisation de la majoration de 10% réservée aux pensions des parents de 3 enfants, suppression totale de la 1/2 part des veuves, augmentation de la CSG pour 460 000 retraités.

Autre point noir, le gel des retraites de base depuis 30 mois et pour 2015, la non-revalorisation des retraites semble actée. Cela fera 42 mois sans aucune augmentation. Ce n’est pas la maigre prime de 40€ à destination des 6 millions de retraités modestes qui effacera les effets négatifs de cette décision.

Une ancienne ministre déclarait que “les personnes âgées ne font pas partie des priorités de François Hollande“, malheureusement le bilan de ces 3 ans passés au pouvoir confirme ces dires.

Concernant l’avenir et notamment les élections de 2017, les retraités sont 28% à préférer Manuel Valls comme candidat de la gauche. François Hollande recueille, lui, 25% de souhaits de candidature à la présidentielle. Les retraités sont légitimistes car c’est quand même 7% de plus que l’ensemble des français (seulement 18% désirent que François Hollande se représente).

Petite consolation après 3 ans à l’Elysée ?