tirelire casséLes derniers chiffres de la Banque de France font réfléchir. Les seniors, malgré ce que beaucoup pensent ont des difficultés financières majeures:1 surendetté sur 4 a plus de 55 ans et ce chiffre a augmenté de 0,5% en un an. Les retraités ou les pré-retraités prennent de plein fouet les mesures fiscales (taxe 0,3%, fiscalisation famille nombreuse, gel des pensions…) mais souvent ils doivent assumer la charge de leurs parents et en plus donner un coup de pouce financier aux enfants et aux petits-enfants. Il y a 10 ans la part des surendettés de plus de 55 ans était de 12,6% et elle a presque doublé. Qui a dit que les seniors étaient des privilégiés ?

Les français les plus âgés s’appauvrissent d’année en année. Rien que depuis 2013, plus de 1000 dossiers supplémentaires de surendettement ont été déposés à la Banque de France par des seniors.

Le chômage des seniors augmente, les charges de la vie courante s’envolent, les retraites stagnent ou diminuent…Pas besoin d’être un grand économiste pour voir que la situation financière de nombreux seniors est précaire.

Ce qui aussi très préoccupant, ce sont les difficultés pécuniaires des femmes. En effet, 61,4% des surendettés de plus de 75 ans sont des femmes.

Aider ses descendants ou ses ascendants, c’est bien mais nombreux sont les seniors qui, par générosité, tombent dans la spirale de l’endettement. En outre, il ne faut pas oublier que nombreux sont les seniors qui font des prêts  et les retraités remboursent, en moyenne, 530€ par an de crédit de consommation.

Si les personnes s’endettent souvent pour acheter leur logement, ce n’est pas souvent le cas des seniors qui sont déjà propriétaires de leur maison ou appartement, les retraités doivent mettre aux normes leur habitation pour les rendre plus fonctionnelles et cela induit des coûts importants.

En France, 30 000 retraités font l’objet de cession sur pension pour surendettement. Ce chiffre est en hausse exponentielle. 

Non, les retraités français ne sont pas dans la même situation que les retraités grecs mais attention la pente est glissante…