Le coût moyen d’une complémentaire santé à partir de 60 ans est de 94€ par mois soit 1128€ par an. En moyenne cela correspond à 6% des revenus, les mutuelles sont un luxe car les complémentaires seniors ont augmenté de 18% en 3 ans. De fait,  il devient de plus en plus difficile de se soigner correctement à la retraite. 12% des retraités n’ont pas de mutuelle et malheureusement nous entendons de plus en plus ces terribles phrases “je ne soigne plus mes dents, mes lunettes ont douze ans et j’hésite à deux fois avant de consulter un médecin” Quand on connait tous les abus de notre système de santé, savoir que certains retraités ne se soignent plus correctement car ils n’ont pas assez d’argent, quelquefois nous avons un peu honte de notre pays…

Consacrer un mois de retraite ou plus pour se soigner alors qu’un actif ne consacre que 2,5% de ses revenus pour sa mutuelle, montre bien que les valeurs de solidarité, d’entraide chères à notre principe d’assurance maladie se sont estompées et nous sommes loins des grands principes fondateurs de la Sécurité Sociale.

Certes, les personnes de plus de 60 ans, les fameux seniors, représentent 20% de la population française mais aussi 45 % de l’ensemble des dépenses de santé. Saviez-vous que les dépenses de santé se montent en moyenne à 3210€par an pour une personne de  65 ans pour grimper à 7231€ par an pour quelqu’un âgé de 85 ans. Les personnes de plus de 80 ans, qui représentent  5 % de la population française, dépensent à elles seules  17 % des soins hospitaliers et 12 % des soins de ville.

La santé à la retraite devient une option pour certains et c’est dramatique. Certes la santé n’a pas de prix mais elle a un coût. Et il est scandaleux que des seniors en France ne puissent se soigner correctement car la santé est trop chère. Il ne faudrait pas que de trop nombreux retraités se trouvent exclus du système de santé et il n’est pas sain que nous nous dirigions vers un système de santé à l’anglo-saxonne où la notion de rentabilité est omniprésente.

Comment expliquer que les retraites soient bloquées depuis 36 mois et que les mutuelles santé des seniors augmentent ? N’est ce pas une attaque directe au pouvoir d’achat des retraités ? Combien de retraités vont cette année résilier leur mutuelle car ils n’ont pas le choix?

Rogner sur sa santé n’est pas admissible dans un pays comme le notre et pourtant c’est une réalité chez des retraités qui ont travaillé et cotisé toute leur vie.

Le gouvernement va présenter une proposition de loi qui permettra aux salariés partant à la retraite de conserver le même niveau de protection avec le même niveau de prime pour quelques années, puis d’encadrer la progression des tarifs avec l’âge. C’est une bonne idée mais qui ne résoudra absolument pas le problème des personnes déjà à la retraite qui n’ont pas de complémentaire santé.

A quand une mutuelle santé gratuite pour les retraités ?