Seniorin hat Schwierigkeiten den Laptop zu lesenEn France aussi, les retraités ont des difficultés pour vivre correctement. Qui parle des 1,5 million de retraités qui ont moins de 4000€ de patrimoine? Selon l’OCDE, le patrimoine moyen d’un retraité grec est de 514 000€. Plus qu’en France et en Allemagne! Il faut savoir que selon le comité d’orientation des retraites, le patrimoine médian des retraités français est de 174 000€ et 150 000 retraités ont plus de 2 millions d’euros de patrimoine. Mais selon l’INSEE, d’ici 2030, le nombre de retraités pauvres progresserait d’un tiers !

Et si aussi en France, un jour, des retraités se mettaient à pleurer devant leurs banques? Pourtant, ils auraient des raisons. En effet,un retraité perçoit en moyenne une rémunération deux fois inférieure à celle d’un salarié du privé.

A la retraite, nombreux sont les seniors qui ne vont jamais au restaurant ni au cinéma. La détresse de certains retraités français est palpable et combien sont les seniors au bout du rouleau? Il n’est pas étonnant que 52% des retraités ne soient pas imposables et que 75% des retraités français n’ont pas,  par raison financière, pu réaliser leurs rêves de voyage.

31% des retraités disent que leur niveau de vie est serré, 14% que c’est difficile au quotidien. Un chiffre vint de sortir et il est terrifiant : 10% de l’action sociale de la Croix Rouge est consacrée aux retraités contre 2% il y a dix ans.

Et si l’on fait le profil des retraités qui ont le plus de difficulté à joindre les deux bouts: c’est une femme de plus de 80 ans, veuve d’un agriculteur, ayant peu ou pas travaillé…

Un million de retraités vivent sous le seuil de pauvreté en France. Le niveau de vie des retraités a certes augmenté depuis 30 ans mais depuis 3 ans il baisse dangereusement.

Une autre spécificité des retraités pauvres, ils sont fiers et veulent garder leur dignité: selon le secours catholique, 81 % des retraités vivant sous le seuil de pauvreté n’ont pas recours à l’allocation de solidarité aux personnes âgées. 

Et oui, les médias passent leur temps en ce moment à nous apitoyer sur le sort des “pauvres” retraités grecs mais il faudrait aussi s’intéresser au triste sort des millions de retraités français.